Présentation de la VIIIème Rencontre Mondiale des Familles

Cité du Vatican, 25 juin 2015 (VIS). Ce matin en Salle de Presse a eu lieu la présentation de la VIII Rencontre mondiale des familles qui se tiendra à Philadelphie (USA) du 22 au 27 septembre (L’amour est notre mission. La famille pleinement vivante). Sont intervenus Mgr.Vincenzo Paglia, Président du Conseil pontifical pour la famille, Mgr.Charles Joseph Chaput, OFM Cap, Archevêque de Philadelphie, Mgr.John J.McIntyre, Evêque auxiliaire de ce même diocèse, et un couple local, Jerry et Lucille Francesco, marié depuis cinquante ans.
Dans son intervention, Mgr.Paglia a souligné que la Rencontre mondiale des familles est une bonne occasion pour mettre les familles au centre de l’attention de l’Eglise et de la société. C’est un devoir, a-t-il souligné, expliquant que la rencontre est sur et pour les familles qui sont les protagonistes et les principaux destinataires:  »La famille coédifie l’Eglise et soutient la société… au cours de ce rassemblement, nous présenterons les résultats de quelques recherches scientifiques internationales qui ont étudié cette influence positive. La famille demande sans cesse aide et soutien à la communauté ecclésiale, -les jours prochains j’écrirai aux monastères du monde entier pour leur demander leur prière d’accompagnement pour ces journées si importantes-, et à la société civile qui ne peut rester indifférente à une telle beauté et bonté efficace et vitale ». Le prélat a ensuite souligné le caractère mondial de l’événement et le souhait qu’il soit vu et commenté dans le monde entier parce que  »la famille est patrimoine de l’humanité entière, sous chaque latitude, dans chaque culture et elle a été bénie par toutes les religions. C’est pourquoi la présence d’autres confessions chrétiennes et des principales religions mondiales aura une grande importance. Nous travaillons actuellement pour permettre la présence de délégations du monde entier et en particulier des Eglises locales les plus pauvres de la planète. Philadelphie sera une grande fête des familles. Au cours de ce rassemblement, nous pourrons entrevoir et devrons montrer la beauté et la possibilité que toute l’humanité devienne une unique famille des peuples. C’est le rêve de la paix, c’est le rêve de Dieu ». Cette universalité se reflètera dans le geste final de la rencontre, comme l’a révélé Mgr.Paglia, quand le Pape François, au terme de la messe du dimanche 27 septembre, remettra l’évangile de Luc,  »la bonne nouvelle de la miséricorde de Dieu, qui est Jésus, aux familles de grandes villes des cinq continents: Kinshasa (Afrique), La Havane (Amérique), Hanoï (Asie), Sydney (Australie), Marseille (Europe). C’est un geste symbolique qui annoncera l’envoi d’un million de copies de ce texte dans les cinq villes concernées. Nous voulons que l’Evangile de la miséricorde soit annoncé dans les grandes villes du monde, surtout dans les quartiers les plus pauvres et les périphéries. Nous voulons offrir la nourriture de l’évangile aux familles du monde pour qu’elles construisent des liens d’amour entre elles, dans l’Eglise et dans la société ».
L’Archevêque de Philadelphie a, pour sa part, fourni quelques données sur cette rencontre pour laquelle est déjà prévue l’aide d’un million de personnes et à laquelle des représentants de plus de cent pays se sont déjà portés volontaires. A ce jour, 6.100 bénévoles se sont déjà inscrits pour apporter une aide de différentes sortes et les organisateurs de l’événement font savoir qu’ils mettent à la disposition des participants plus de 5.000 autobus et plus de 1.600 personnes qui ont adhéré au programme: Donner l’hospitalité à une famille. Pour plus d’informations et pour une mise à jour des événements liés à la rencontre, consulter:
http://www.worldmeeting2015.org/